l’Articulation Interphalangienne Distale

Partagez sur les réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les contributions - Participez (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. À cette articulation, une synoviale articulation à charnière, de mouvements possibles sont un petit degré de flexion et de l’extension ou de flexion et de redressement des doigts. Le flexor digitorum profundu est le muscle responsable de la flexion de l’articulation interphalangienne distale. Trouvé en profondeur dans la paume côté de l’avant-bras, il est situé sur le petit côté du bras, au-dessus de l’os ulna. Il est considéré comme un extrinsèques fléchisseur de la main, ce qui signifie que le corps du muscle est situé dans l’avant-bras, avec seulement son tendon pénétrant la main. La Contraction de ce muscle permet d’environ 80 degrés de flexion dans la partie distale de la commune, alors que la partie proximale de la commune bénéficie d’environ 100 degrés de flexion.

  2. Dans le pied, une même commune se trouve entre le moyen et distal des phalanges de chacun des quatre petits orteils. Le gros orteil, comme le pouce, a deux phalanges et, par conséquent, une seule articulation interphalangienne. Aussi un ginglymoid ou synovial articulation à charnière, l’interphalangienne distale de l’articulation du pied permet aucun mouvement autre que la flexion et l’extension, avec l’extension limitée par la présence de plantaires et des ligaments collatéraux. Le muscle qui fléchit cette commune est le flexor digitorum longus, un extrinsèques fléchisseur des orteils trouvé dans la loge postérieure de la jambe sur la médiane ou le tibia. L’Extension de cette commune est fourni par l’extenseur commun des orteils, situé dans le compartiment antérieur de la jambe avec quatre tendons s’insérant sur les quatre phalanges distales.

  3. Dans la main, de l’articulation interphalangienne distale est trouvé environ un pouce au-dessous de l’extrémité des doigts, juste au-delà de l’ongle. En anatomie, partie distale est un terme de localisation relative, se référant à une structure qui est la plus éloignée du tronc du corps contre celui qui est le plus proche du corps, ou proximale. Que le pouce n’a que deux phalanges au lieu de trois, il n’y a pas de distinction entre une proximale et distale de l’articulation interphalangienne dans ce chiffre.

  4. Oluwafunmilayo
    13 juin 2014 - 20:23

    L’ipd est l’un des deux joints dans les quatre doigts et quatre moindre orteils. Trouvé entre les deuxième et troisième phalanges — les phalanges être les trois os dans chaque doigt et orteil — c’est la première articulation de l’extrémité des doigts et des orteils. Par rapport à l’articulation interphalangienne proximale, la deuxième articulation de l’extrémité des doigts et des orteils, la partie distale de la commune est légèrement plus petit et présente un éventail plus restreint de mouvement.

  5. Articulation interphalangienne distale de l’extension est de même initiée par une extrinsèques des muscles de la main, l’extensor digitorum. Il est situé au centre de la loge postérieure de l’avant-bras avec les tendons de courir à travers le dos de la main pour le moyen et distal, ou en deuxième et troisième phalanges. Le degré d’extension autorisée ici est relativement restreinte par la présence très forte des ligaments, le palmar et des ligaments collatéraux, qui stabilisent l’articulation et l’empêcher de hyperextending.