Les contributions - Participez (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Je parle de ma propre expérience. Il y’a à peu près un mois, je prenais de l’air hors de l’immeuble, voyant un tronc d’arbre, je me suis assise dessus. 5 minutes apres, quelque chose ma piqué à la fesse gauche. Un moment j’ai pu supporter la douleur mais après, elle était aiguë. Je decide de me lever croyant que ça attenuerai peutêtre la douleur, mais en vain. Les démangeaisons ont commencé de la fesse aux cuisses. Ensuite tout le corps brûlait (sensation ) et s’onflait … J’ai commencé à m’affaiblir et je ne tenais plus debout jusqu’à ce que je tombe. Quelques minutes plutards jétais de nouveaux consciente. Et là je ne sentais plus ma gorge et mon cœur battait vite, je m’etouffai…. Pas moyen de parler ou bouger. Je me suis débattu toute la nuit jusqu’au matin où ça s’est calmé. Les irritations ont continué pendant trois jours, mais le pire etait déjà passé.

    Je suis allergique aux piqûres d’insectes. Et je veux savoir si c’est possible de le soigner…

  2. Généralement, les premiers signes d’une réaction allergique aux piqûres de fourmi se produire à ou autour du site de la morsure. La morsure est souvent douloureux, et dans le cas d’une morsure de fourmi de feu, il peut y avoir une sensation de brûlure. Souvent, la peau autour d’elle devient rouge, gonflée, et des démangeaisons. Certaines personnes peuvent aussi l’avis d’un localisée des éruptions ou des cloques qui apparaissent à l’intérieur de plusieurs heures, et peuvent durer de quelques jours à deux semaines.

  3. Ceux qui ont une réaction allergique aux piqûres de fourmi peut également remarquer des symptômes au-delà de la morsure, en particulier si elles ont été mordu à plusieurs reprises. Une éruption cutanée ou de l’urticaire peut se propager au-delà de la zone de la morsure et se généraliser à d’autres parties du corps. Dans certains cas, la réaction allergique peut provoquer des symptômes nasaux, comme la congestion, des éternuements et un écoulement nasal. D’autres peuvent se sentir généralement mauvais, dont les symptômes incluent la fièvre, les maux de corps, ou une enflure des glandes.

  4. Il y a un certain nombre de symptômes qui peuvent se produire lorsque l’on a une réaction allergique aux piqûres de fourmi, certains d’entre eux relativement doux et d’autres plus graves et peut-être dangereux. Ceux qui sont allergiques ont généralement une réaction locale autour de la morsure presque immédiatement, ce qui peut entraîner des douleurs, des démangeaisons et des cloques. Certaines personnes peuvent également développer plus tard une éruption cutanée avec démangeaisons ou de l’urticaire sur les autres parties de leur corps, et ils peuvent se sentir encombré, fiévreuse, et endolori. Pour un petit groupe de personnes, piqûres de fourmi peut conduire à beaucoup plus de questions importantes, et notamment de la difficulté à respirer, une diminution de la pression artérielle, et le gonflement de la bouche et de la gorge.

  5. Dans de rares cas, une réaction allergique aux piqûres de fourmi peut conduire à un choc anaphylactique, une condition extrême qui a le potentiel d’être fatale. Les signes de ce type de réaction sera normalement venir sur presque immédiatement après une morsure, et peuvent inclure des étourdissements, des troubles de la parole, ou d’évanouissement. Il y a peut être de l’urticaire ou une éruption cutanée sur une grande partie du corps, de l’enflure au visage et à la gorge, des nausées ou des vomissements. Les gens avec ce type d’allergie grave peut aussi avoir de la difficulté à respirer, douleur à la poitrine, et à l’extrême, une chute de la pression artérielle. Si ces types de symptômes surviennent après une morsure de fourmi, il est essentiel que la personne à consulter immédiatement un médecin, comme l’anaphylaxie peut conduire à un coma ou même la mort si elle n’est pas traitée.