Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Faible de sucre dans le sang peut être le résultat d’avoir trop d’insuline dans le sang, une libération de glucose dans le sang est trop faible, ou rapide de l’utilisation du glucose qui se traduit par une baisse de la glycémie. Les personnes avec un faible taux de sucre sanguin souvent l’expérience de symptômes neurologiques parce que leur cerveau ne reçoivent pas assez de glucose. Cela peut inclure des étourdissements, un sentiment d’ivresse, de la confusion, et une vision double. Les gens peuvent aussi se sentir nerveuse ou agité, et éprouver des symptômes comme de la fatigue, des tremblements, de la transpiration, et un engourdissement. Un choc hypoglycémique peut évoluer vers un coma.

  2. Un choc hypoglycémique est une réaction à des niveaux dangereusement bas de sucre dans le sang dans le corps. Elle peut être causée par un certain nombre de facteurs et il est facile de traiter au début, mais qui peut devenir difficile à gérer si elle est avancée. Les personnes à risque de choc hypoglycémique sont souvent encouragés à surveiller leur glycémie et d’être conscients des signes et symptômes précoces afin qu’ils puissent prendre des mesures pour y remédier.

  3. Les Patients atteints de diabète sont généralement assorties de fournitures pour la gestion de faible ou élevé de sucre dans le sang et sont familiers avec l’administration des traitements à eux-mêmes. Ils peuvent aussi alerter les amis et la famille que dans le cas où ils sont incapables de gérer un sucre dans le sang problème de leur côté, les gens vont savoir quoi faire. Il est important de suivre les directives données par un diabétique avec beaucoup de soin. Certaines personnes portent des cartes ou de porter des bracelets de fournir des informations sur leur état et que faire en cas d’urgence, et ces ressources doivent être utilisées pour confirmer qu’un traitement de choc hypoglycémique est approprié.

  4. Les personnes atteintes de diabète sont plus à risque d’hypoglycémie. Même bien géré, le diabète peut parfois être marqué avec un courant de faible de sucre dans le sang, surtout si quelqu’un n’a pas le temps de doses d’insuline droit, oublie de manger après l’exercice afin de compenser l’augmentation de la glycémie, de l’utilisation, ou ne parvient pas à manger les repas réguliers à temps. La maladie du rein et l’alcoolisme peut aussi être lié à un choc hypoglycémique, comme le jeûne, que ce soit intentionnellement ou accidentellement.

  5. Le traitement immédiat est une administration d’hydrates de carbone pour augmenter de sucre dans le sang. Des bonbons durs et des comprimés de glucose sont deux méthodes faciles pour élever le taux de sucre sanguin. Si le patient ne peut pas prendre des hydrates de carbone par la bouche, une injection de glucagon peut être administré à élever les niveaux de glucose dans le sang. Il est important d’éviter de nourrir le patient trop pour prévenir l’hyperglycémie, ou la glycémie élevée, le problème inverse.