les Signes d’une anomalie de l’Utérus

Partagez sur les réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Saignement inhabituel est un autre symptôme d’une anomalie de l’utérus, et elle pourrait indiquer un certain nombre de conditions, y compris l’endométriose, le cancer, des cycles irréguliers, la grossesse, ou une fausse couche. Saignements anormaux qui grandit en intensité est généralement l’un des signes les plus courants de l’utérus ou de l’endomètre cancer, surtout chez les femmes ménopausées. Pour ceux en âge de procréer, un léger saignement pourrait indiquer l’endométriose ou il pourrait simplement être le résultat d’une irrégularité du cycle, qui pourrait être causé par la contraception hormonale, les changements de régime alimentaire ou l’exercice, et de plusieurs autres facteurs.

  2. Les principaux signes d’une anomalie de l’utérus inclure des douleurs, des saignements inhabituels, et des cycles irréguliers. Si certains de ces symptômes pourraient indiquer des affections graves telles que le cancer ou l’endométriose, d’autres peuvent indiquer une grossesse ou d’un bout de l’utérus, qui ne sont généralement pas de préoccupations d’ordre médical. Toute personne éprouvant des symptômes d’une anomalie de l’utérus devrait consulter un médecin pour écarter tout problème de santé.

  3. Deux de moins nocifs des conditions susceptibles de créer de la douleur dans un utérus sain sont la grossesse et un bout ou rétroversion de l’utérus. La grossesse s’étend de l’utérus et les ligaments entourant l’, conduisant parfois à des douleurs au ligament rond, un type de douleur dans le côté droit du bassin, qui se produit habituellement dans les spasmes. En outre, la grossesse peut causer des maux de dos et de la pression sur la vessie. Un bout de l’utérus peut aussi parfois être douloureux, mais il n’est généralement pas considéré comme malsain, sauf si causé par un autre état. Au lieu de l’inclinaison de l’avant vers l’avant du corps, d’un bout de l’utérus, s’incline vers l’arrière, ce qui peut parfois provoquer une légère douleur, des crampes ou des douleurs pendant les rapports sexuels.

  4. Saignements anormaux pourrait également être le signe d’une fausse couche, ou elle pourrait indiquer une grossesse.Lorsque l’embryon s’implante dans la paroi utérine pendant le début de la grossesse, il peut parfois créer de la lumière, des crampes et des saignements connu comme un saignement d’implantation. Ce n’est généralement pas un problème de santé, mais si une femme éprouve de la douleur ou de saignement anormal, elle doit consulter son médecin ou un autre professionnel de la santé.

  5. La douleur est l’un des symptômes les plus courants d’une anomalie de l’utérus. Elle peut varier en intensité légère à grave, et il peut venir dans des éclats courts ou progressive des ondes en fonction de la cause de la anormal de utérus. Des Conditions comme l’endométriose, dans lequel le revêtement de l’utérus commence à se développer anormalement à l’extérieur de l’utérus, peuvent causer de graves crampes, des douleurs lors de la miction, le général abdominales et des maux de dos et des douleurs pendant les rapports sexuels. Ce type de douleur peut aussi être vécue par ceux qui ont un cancer de l’utérus, mais la douleur associée au cancer peuvent varier considérablement. Un prolapsus de l’utérus, qui a perdu le soutien des muscles et des ligaments, peut aussi causer de la douleur.