Les contributions - Participez (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Alors que les experts notent qu’il n’est pas toujours le cas, certains polypes du côlon peuvent devenir des tumeurs cancéreuses sur la paroi intestinale. Il est important pour les personnes à identifier et traiter les polypes du côlon, surtout chez les personnes de plus de 50 ans, ce qui permettra d’aider à réduire le risque de développer le cancer du côlon ou de l’intestin cancers. En outre, une bonne alimentation avec un régime riche en légumes et faible en gras vous aider à réduire le risque de développer des polypes.

  2. Saignement Rectal est l’un des symptômes les plus communs de polypes du côlon. Cela se produit généralement que le rouge vif de la décharge lors d’un mouvement d’entrailles, et il indique que le bris de tissus est le saignement. Les polypes du côlon sont souvent irrité pendant les mouvements de l’intestin et les tissus irrités peuvent devenir enflammés et de sang. Saignement Rectal peut aussi être le symptôme d’autres problèmes médicaux, donc les patients devraient consulter un médecin pour un diagnostic formel.

  3. Une personne va développer des polypes du côlon lorsque les cellules muter et de produire non réglementée de la croissance des tissus. Ces excroissances qui se produisent dans plusieurs formes et sont généralement classés par taille, de l’emplacement et de la forme. Leurs symptômes peuvent différer en fonction de l’emplacement et de la taille du polype. Les petits polypes ont tendance à causer le moins de symptômes, tandis que les gros polypes peuvent produire de l’inconfort, des saignements, et des problèmes avec les mouvements de l’intestin.

  4. La Constipation et la diarrhée sont aussi des symptômes communs de polypes du côlon. Ces changements dans la consistance et la fréquence des selles peut entraîner de gros polypes qui obstruent l’intestin, conduisant à la constipation, ou des saignements polypes qui causent la diarrhée. Les symptômes peuvent ressembler à ceux de beaucoup d’autres infections intestinales et les maladies, et il est donc essentiel pour les patients pour suivre l’apparition, la gravité et la fréquence de la diarrhée et de la constipation.

  5. Les polypes du côlon sont de petites excroissances de cellules qui se produisent sur le tissu qui tapisse le côlon. Ces excroissances peuvent causer de graves symptômes et de se développer en cancer au fil du temps. Les symptômes de polypes du côlon incluent souvent des saignements au niveau du rectum, du sang dans les selles, des douleurs pendant les mouvements de l’intestin, et de la diarrhée ou de la constipation. Les Experts notent également que les polypes du côlon peuvent survenir sans symptômes, le dépistage de routine est essentielle.

  6. Sang dans les selles peut aussi être un symptôme de ce problème. Semblable à un saignement rectal, les tabourets ensanglantés sont produites lorsque les tissus dans le gros intestin est enflammé et déchiré. Du sang dans les selles peut avoir des stries rouges ou ils peuvent apparaître en noir. Un patient qui a des préoccupations au sujet de sang dans les selles devraient consulter un professionnel de la médecine et de la demande d’analyse en laboratoire d’un échantillon de selles. En présence de sang dans les selles, un fournisseur de soins de santé va souvent demander des tests médicaux, comme une coloscopie, pour écarter de diverses conditions telles que les polypes ou les hémorroïdes.