Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Lorsqu’un patient se présente avec une colite muqueuse, des échantillons de selles sont souvent examinés pour chercher des agents pathogènes, comme les bactéries infectieuses de l’intestin. D’autres techniques de diagnostic peuvent inclure l’endoscopie, l’utilisation d’une caméra pour regarder à l’intérieur de l’intestin, avec biopsie de l’intestin grêle, et la chirurgie exploratoire. Matériel de Diagnostic sont recueillis et évalués pour éliminer la cause de la colite. Pour maintenir le patient à l’aise, les intestins et les produits chimiques peuvent être prescrites avec des médicaments anti-inflammatoires.

  2. La maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, de fissures anales, de syndrome de l’intestin irritable, occlusions intestinales, et les infections intestinales sont tous associés avec le mucus de la colite. Dans tous les cas, l’intestin devient enflammée et les cellules qui tapissent l’intestin produisent plus de mucus que d’habitude en réponse. Généralement, la motilité intestinale augmente, causant de la douleur et des crampes, et interfèrent avec la digestion. Dans certains cas, les frais de sang peuvent être observées dans les selles.

  3. Colite muqueuse est une gastro-symptôme caractérisé par une inflammation de l’intestin et postérieure de la surproduction de mucus. Le patient éprouve des selles de façon irrégulière qui alternent entre la diarrhée et la constipation sont généralement visqueux comme un résultat de très grandes quantités de mucus étant passé dans les selles. Un certain nombre de conditions peuvent être associés avec colite muqueuse et le bon traitement nécessite une évaluation diagnostique pour en savoir plus sur ce qui se passe à l’intérieur du patient entrailles.

  4. Les options de traitement varient, selon la raison pour laquelle un patient a colite muqueuse. Parfois, les médicaments peuvent être utilisés pour contrôler un problème de santé. Ajustements diététiques peuvent également aider, et, dans certains cas, les patients peuvent bénéficier d’une thérapie pour traiter les troubles de l’anxiété et d’autres troubles de santé mentale, que cette condition peut être associée à la détresse psychologique à la fois. Dans certains cas, la chirurgie peut être nécessaire pour traiter les zones extrêmes de l’inflammation.

  5. Colite muqueuse peut être récurrente et au fil du temps, le traitement peut être ajustée. Les gens peuvent développer flareups suivie par de longs intervalles de relativement bonne santé. Apprendre à reconnaître les déclencheurs associés à l’apparition peut aider les gens à éviter de futures crises. Déclencheurs potentiels peuvent varier, en fonction de la cause sous-jacente, mais peuvent être liés à l’alimentation, le stress et la santé générale. Commune déclencheurs alimentaires comprennent gras ou en particulier de la nourriture épicée.

  6. Personnes atteintes de cette condition sont à risque accru de développer des cancers intestinaux, comme l’irritation chronique augmente le taux de division cellulaire et peut permettre de cellules cancéreuses de se développer. Les personnes avec des antécédents de colite muqueuse et d’autres formes d’inflammation de l’intestin doit être régulièrement dépistées pour le cancer. Intestinale cancers sont beaucoup plus facile à traiter quand ils sont pris tôt et les complications associées à un traitement contre le cancer peut être considérablement réduit grâce à un diagnostic précoce et un traitement.