Les contributions - Participez (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Une autre cause non liée à la grossesse est sténose cervicale, une condition médicale dans laquelle le col de l’utérus se rétrécit ou resserre. Cela peut rendre très difficile pour les fluides de s’échapper ou de s’écouler hors de l’utérus, et au fil du temps, elle peut conduire à une importante mise en commun et des dommages à la paroi de l’utérus. Sténose cervicale est souvent un symptôme de vieillissement, et est plus fréquente chez les femmes qui vivent ou qui ont récemment atteint la ménopause.

  2. L’utérus est principalement cavité qui se connecte à l’ouverture du vagin grâce à un col étroit appelé le col de l’utérus. Alors qu’il’le s normal pour les fluides à passer à travers cette cavité, ils don’t normalement construire là-haut, et lorsqu’ils le font, ils doivent normalement tenir par quelque chose pour les empêcher de couler vers le bas à travers le col de l’utérus et du corps.

  3. Le fluide est également souvent pris au piège si des kystes ou d’autres masses de croître d’une façon telle qu’ils bloquent l’ouverture de l’utérus. Les kystes sont des excroissances bénignes qui peuvent se produire dans les différentes zones du corps, et dans de nombreux cas, ils sont effectivement remplies de liquide eux-mêmes. Dans l’utérus, parfois, ils attachent aux murs en réponse à certains hormonaux déclencheurs, ou ils peuvent simplement être génétique. Ils ne sont’t généralement de quoi s’inquiéter jusqu’à ce qu’ils grandissent assez grand pour être problématique, ou s’ils se produisent dans des endroits où ils peuvent provoquer des blocages.

  4. La plupart des fournisseurs de soins permettra d’effectuer un examen pelvien, une radiographie ou une échographie afin d’obtenir une meilleure idée de ce qui se passe dans l’utérus. Le liquide qui est déterminé à être problématique peut-être besoin d’être drainé, souvent chirurgical, et si la construction a causé des dommages que cela peut avoir pour être réparés ou éliminés.

  5. Les femmes qui ont de graves déséquilibres hormonaux peuvent aussi l’expérience d’une condition connue sous le nom &pour l’artiste : le syndrome des ovaires polykystiques,  » qui est caractérisée par des kystes sur les ovaires qui, dans de nombreux cas de bloc d’œufs d’être supprimée, soit à temps ou à toutes. Parfois, cette maladie peut également provoquer des fluides, en particulier si les kystes sont nombreuses et sujettes à la rupture. Les fibromes et les polypes, les deux autres types de tumeurs, peut aussi contribuer.

  6. L’une des causes les plus fréquentes de l’accumulation de fluide est la grossesse. Une fois que l’ovule est fécondé, il est entouré d’un sac. Ce sac est rempli avec le liquide amniotique qui agit comme une source de nutrition, de protection et de soutien pour le développement du fœtus, et à mesure que le bébé en développement. Lorsque l’enfant est né, le sac généralement des éclats ou est la rupture et le fluide s’échappe, un phénomène généralement connu comme la femme’s et pour l’artiste;l’eau de la rupture.& »

  7. et pour l’artiste :  » Liquide  » dans ce contexte est généralement bien comme de l’eau ou autre liquide à base d’eau. Parfois, le sang est inclus, trop, mais c’est normal dans le sang menstruel n’’t généralement considérée comme une accumulation de liquide. La plupart des femmes en bonne santé ferez l’expérience d’une effusion de la paroi de l’utérus une fois par mois, et bien que cela pourrait être vu comme une technique instance de et pour l’artiste;liquide dans l’utérus,  » il n’’t normalement inclus dans la discussion, à moins qu’il accumule et ne coule pas dans un normal la mode.

  8. Il peut être difficile de diagnostiquer liquide dans l’utérus sans quelques autres symptômes, comme des ballonnements, des douleurs ou des nausées. En l’absence de grossesse, il n’est pas normalement considérée comme normale et doit être vérifié par un gynécologue ou un autre fournisseur de soins de santé spécialisés. Juste parce qu’il’le s anormale doesn’t nécessairement dire qu’il’le s dangereux, mais il’le s une bonne idée de la règle d’éventuelles complications le plus tôt possible. L’accumulation de liquide est parfois juste une réponse temporaire du stress ou de l’hormone de spike, et il peut s’en aller sur son propre. Dans la plupart des cas, la seule façon d’en être sûr, cependant, c’est pour une personne de se soumettre à un examen.

  9. Les tissus sont infectées ou enflammées peuvent également être une cause. Dans ces cas, le corps va normalement essayer de précipiter les fluides vers le site de l’infection ou de blessure dans une tentative pour rincer le matériel dangereux. Selon la nature de l’affection, même si, de ces liquides peuvent faire plus de mal que de bien. La maladie inflammatoire pelvienne est l’un des exemples les plus courants, et des dommages liés à un compliqué la grossesse ou l’accouchement est souvent une cause, aussi.

  10. La cause la plus commune de liquide dans l’utérus est la grossesse, et dans ce cas il est considéré comme normal et essentiel pour le bon développement du fœtus. Dans la plupart des autres circonstances, cependant, une accumulation de liquide peut être un signe d’un problème plus vaste. Cervicale rétrécissement, qui est plus connu officiellement comme pour l’artiste;sténose cervicale, »; est une cause possible, et les kystes et les tumeurs de l’utérus ou du col de murs peuvent également être à blâmer. Les Infections sont une autre explication. Souvent les femmes, don’t savent qu’ils sont l’accumulation de liquide dans leur utérus, car il n’’t normalement quelque chose qui peut être ressenti. Les experts médicaux s’appuient souvent sur d’autres plaintes, comme la douleur ou pression dans la région pelvienne, afin d’enquêter sur une possible accumulation de liquide-ups et ensuite chercher des solutions.