Métabolisme D’Un Médicament

Partagez sur les réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. La Phase 2 du métabolisme consiste en l’ajout d’un composé qui va permettre à l’intermédiaire pour être excrété par les reins. Cette étape est appelée la conjugaison. Souvent, elle implique l’ajout de l’acide glucuronique ou de sulfate à la molécule. Cela augmente sa solubilité dans l’eau, de sorte qu’il peut être excrété par le corps.

  2. Métabolisme des médicaments est le corps’s moyen de transformer des médicaments, de sorte qu’ils peuvent être excrété par le corps. De nombreux médicaments ne sont pas actif jusqu’à ce qu’ils ont été métabolisé dans le corps par les enzymes qui les transforment. La plupart des médicaments sont lipophiles, ce qui signifie qu’ils passent à travers les membranes pour atteindre leur cible. Généralement, ils ne peuvent être excrétés dans l’urine par les reins jusqu’à ce qu’ils ont eu des groupes fonctionnels introduit en eux que de les rendre solubles dans l’eau. La plupart du métabolisme des médicaments a lieu dans le foie, mais tous les tissus sont capables de mener à bien ces réactions à un certain degré.

  3. Le métabolisme des médicaments varie en fonction de nombreux facteurs, y compris le sexe, l’âge, et même les bactéries qui vivent dans le tractus intestinal. La variation génétique peut grandement influer sur le métabolisme de certains médicaments. Par exemple, il y a des métaboliseurs lents de la codéine, et les gens qui le métabolise très rapidement. Cela peut affecter la posologie du médicament. Les personnes qui le métabolise mal peuvent être sujets à une overdose, même lorsque la prise d’une faible dose, tandis que les métaboliseurs rapides peuvent avoir besoin d’une dose plus élevée.

  4. Il existe des tests génétiques appelée réaction à un médicament de test qui vérifie spécifique sur les enzymes du foie qui affectent le métabolisme des médicaments. Cela permet aux médecins d’adapter la posologie de certains médicaments à une personne, fondée sur la personne’le s le métabolisme des médicaments. Par exemple, ce type de test permet de prédire une personne’s de sa capacité à métaboliser la codéine.

  5. La plupart des médicaments sont traités par le corps comme des substances étrangères, également connus comme des xénobiotiques. Les humains ont évolué à un système complexe pour le métabolisme des xénobiotiques. On pense que l’exposition à de nombreux composés toxiques dans les usines a facilité le développement des systèmes enzymatiques de détoxification des substances étrangères. Parfois, cependant, les enzymes faire un intermédiaire plus toxiques que la molécule mère. Cela peut se produire avec certains des composés de la fumée de cigarette.

  6. Composés naturels peuvent aussi avoir de tels effets. Un exemple classique est de pamplemousse, qui contient un composé qui inhibe le métabolisme de nombreux médicaments. Beaucoup de gens qui prennent des médicaments sur ordonnance, en particulier les statines, éviter de consommer de pamplemousse ou de son jus pour cette raison. Le remède à base de plantes de Saint Jean’s wort inhibe également un certain nombre de cytochrome P450.

  7. Hippolyta
    2 mai 2014 - 07:50

    Métabolisme des médicaments est généralement constitué de deux phases. La Phase 1 consiste en l’introduction d’un groupe fonctionnel sur la drogue qui les rend solubles dans l’eau. Souvent, cette réaction est médiée par une enzyme cytochrome P450 qui introduit un atome d’oxygène sur la drogue. Cela se traduit généralement par un groupe OH d’être ajoutée à la molécule. Les humains ont plus de 50 cytochrome P450, avec une multitude de spécificités.

  8. Le métabolisme d’un médicament peuvent souvent provoquer une interaction avec un autre. La présence d’un médicament peut induire une plus grande concentration de particulier cytochrome P450, qui peuvent ensuite métaboliser d’autres médicaments dans le corps. Cela conduit à la diminution des concentrations des autres médicaments. Une autre possibilité est que le médicament peut directement inhiber le cytochrome P450 métabolisme d’autres médicaments, conduisant à des niveaux excessifs dans le corps.

  9. L’un des problèmes avec la prise de médicaments par voie orale est que certains peuvent être excrété par le corps, sans même être métabolisé. Pour éviter cela, les scientifiques ont utilisé la conception de médicaments pour développer des prodrogues. Ce sont des médicaments qui sont au départ moins actif ou inactif, mais une fois dans l’organisme qui est métabolisé en un métabolite actif. Aussi, ils peuvent être ciblées sur certains types de cellules, reste inactif jusqu’à ce qu’ils atteignent ces cellules. Par exemple, en ciblant des types spécifiques de cellules de cancer, les patients peuvent éviter certains des effets secondaires de la chimiothérapie.