Le Traitement d’un Prolapsus du Col de l’utérus

Partagez sur les réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. Si l’exercice ou de médicaments sont inefficaces ou n’est pas conseillé pour le traitement de son état, une femme peut décider de l’utilisation d’un pessaire pour garder ses organes pelviens en place. Un pessaire est un anneau qu’une femme peut mettre à l’intérieur de son vagin, autour de son col de l’utérus, qui permet de stabiliser son col et de réduire l’inconfort qu’elle a vécu. Cette option est souvent utilisé par les femmes qui préfèrent éviter de subir une hystérectomie ou qui ne peuvent pas subir une hystérectomie en raison de problèmes de santé.

  2. L’ablation chirurgicale de l’utérus, également connu comme une hystérectomie, ce qui est une façon permanente de traiter le prolapsus. Les femmes qui ne souhaitent pas avoir plus d’enfants possible de choisir cette option si ils trouvent leur prolapsus être sensiblement débilitante. Une hystérectomie est une intervention chirurgicale majeure et qui va laisser une femme incapable d’avoir des enfants, beaucoup de femmes peuvent être enclins à essayer d’autres traitements avant de subir la procédure.

  3. Un prolapsus du col de l’utérus se produit quand une femme muscles pelviens affaiblir, au point que son utérus commence à glisser vers le bas. D’abord, une femme peut même ne pas être conscient de l’état, comme le col de l’utérus peut tout simplement puiser dans le canal vaginal et elle ne peut pas l’expérience de tout malaise. Si le prolapsus progresse, elle peut être capable de sentir une bosse dans son vagin, ce qui pourrait être le résultat de la descente du col de l’utérus ou d’autres conditions de l’affaiblissement de ses tissus pelviens.

  4. Quand une femme la première vise le traitement d’un prolapsus du col de l’utérus, son fournisseur de soins de santé peut lui conseiller d’effectuer des exercices qui peuvent aider à renforcer le plancher pelvien. Ces exercices, qui peuvent comprendre les exercices de Kegel, peut redonner de la force à la zone et peut être en mesure de prévenir d’autres prolapsus. Dans les cas où le prolapsus est plus avancé, une femme peut être conseillé de subir une thérapie physique ou électronique de la stimulation de la thérapie, qui peut également arrêter la progression des prolapsus. Une autre option, principalement recommandée pour les femmes après la ménopause, est en thérapie de remplacement d’oestrogène.

  5. Traitements pour un prolapsus du col de l’utérus notamment de renforcer les muscles pelviens par le biais de différents types d’exercice, de l’utilisation d’un pessaire vaginal, et, dans certains cas, la chirurgie. Les traitements utilisés ou recommandés dépendent en grande partie de la gravité de la maladie ainsi que d’une femme intention d’avoir des enfants ou de son désir d’éviter de perdre son utérus à une hystérectomie. Pas toutes les femmes qui l’expérience d’un prolapsus du col de l’utérus auront nécessairement besoin de recevoir un traitement médical, comme les symptômes du prolapsus pelvien peut être léger et de ne pas avoir un effet significatif sur la vie d’une femme qui la subit.