les Utilisations du Soufre en Homéopathie

Partagez sur les réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les contributions - Participe (question, expérience) gratuitement

Votre expérience sur le Sujet

  1. De soufre sont les voies de recours cru pour soulager les symptômes du syndrome prémenstruel chez les femmes. Le soufre est dit pour soulager à la fois les symptômes du syndrome prémenstruel, ainsi que les symptômes émotionnels, tels que l’irritabilité et les sautes d’humeur. Le soufre de la perception de la capacité d’influencer l’esprit et des émotions a consacré comme un remède pour la dépression, de l’irritabilité, des absences, et le stress. Les personnes qui souffrent de l’indécision, de l’apathie, et les cauchemars peuvent bénéficier d’un traitement avec du soufre dans l’homéopathie. Ce remède est également indiqué pour renforcer le pouvoir de la volonté et de la passion.

  2. D’autres conditions qui peuvent bénéficier d’un traitement avec du soufre dans l’homéopathie peut inclure la conjonctivite et général de l’inflammation des yeux, de la migraine, les maux de tête et de la fièvre. Le soufre peut être administré pour traiter la douleur dans le bas du dos en raison de assis, debout, ou de flexion pendant de longues périodes de temps, ainsi que celle causée par les crampes menstruelles. Le soufre peut aider à traiter les infections des voies respiratoires, en particulier ceux accompagnés par le vert ou le jaune de décharge ou les éternuements. Il peut être administré comme traitement de la dysfonction érectile chez les hommes.

  3. Les praticiens de l’homéopathie généralement croire que le soufre sont les voies de recours le mieux adapté à ceux qui ont passionnée, créative, intellectuelle et des personnalités. Ces personnes sont soupçonnées d’être plus sensible aux odeurs désagréables quand ils sont malades, et ils sont soupçonnés d’expérience de la soif, le plus souvent de la faim.

  4. Le soufre dans l’homéopathie peut être le plus souvent administré pour un contexte marqué par la douleur brûlante, odeurs fétides, des démangeaisons ou de l’irritabilité. Il est souvent dilué avec un mélange d’alcool et d’eau, ou avec du lait, à la mode des remèdes homéopathiques. Homéopathes recommandent souvent des traitements au soufre pour les problèmes de peau. Il est considéré comme efficace pour les troubles digestifs. Chez les femmes, les traitements au soufre peut être bénéfique pour soulager les symptômes du syndrome prémenstruel, et le soufre peut également être prescrit pour des troubles mentaux tels que le stress ou la dépression, ou pour de la toux, des maux de tête, de la fièvre, des infections oculaires et respiratoires et les infections.

  5. Une gamme de troubles digestifs sont censés bénéficier d’un traitement avec du soufre dans l’homéopathie, y compris l’indigestion, des vomissements et de la diarrhée chronique. Les personnes qui présentent une aggravation des symptômes dans les premières heures de la journée, ou qui l’expérience aggravée symptômes après avoir consommé du lait, peut-être le mieux adapté pour ce remède. Soufre des recours peuvent également être administré pour traiter les hémorroïdes et des fissures anales, surtout lorsqu’il est accompagné par une inflammation, des brûlures et des démangeaisons autour de l’anus.

  6. L’utilisation de soufre comme un remède pour les affections de la peau peuvent remontent à 2 000 ans. Le soufre dans l’homéopathie est encore utilisé pour traiter les affections de la peau, en particulier celles qui sont caractérisées par des démangeaisons, l’inflammation, de la sécheresse et de mise à l’échelle. L’érythème fessier, de l’eczéma, et la candidose, ou une infection à levures de la peau, peuvent tous bénéficier de l utilisation de remèdes homéopathiques contenant du soufre.